download left menu close down
Retour

Interview des gérants du fonds Quadrator (Montpensier Finance) à +8,07% YTD... pour H24

News & Presse

Le

Interview des gérants du fonds Quadrator (Montpensier Finance) à +8,07% YTD...pour H24

Publié le 13 février 2019 

 

QUAD

Olivier de Royère et Marion Casal, gérants de Quadrator chez Montpensier Finance

 

H24 : Les small & mid cap ont vivement corrigées l’année dernière. Est-ce un coup d’arrêt pour la classe d’actifs ou une correction saine ?

Marion Casal et Olivier de Royère : Après plusieurs années de surperformance des valeurs moyennes dans un contexte de marché haussier, il n’est pas illogique d’avoir assisté à une correction sachant que certaines valeurs étaient devenues un peu chères à la fin du 1er trimestre dernier. Elles ont souffert du ralentissement du momentum économique européen, mais la baisse des cours a été très forte alors que les bénéfices des sociétés ne seront normalement pas si décevants en 2018.

Les sorties d’investisseurs non dédiés notamment gestions grandes valeurs, fonds indiciels et quantitatifs, ont pesé sur la performance. Le passif nous semble aujourd’hui plus sain ce qui explique le rebond de certains titres dont les résultats mitigés étaient anticipés. Les atouts de la classe d’actifs demeurent sur le moyen terme : profondeur du gisement, croissance des bénéfices, projets portés par de vrais entrepreneurs et suivi inégal par les analystes.

 

H24 : Le rebond entamé en janvier peut-il se poursuivre ?

Marion Casal et Olivier de Royère : Sur le mois de janvier, les petites et moyennes valeurs ont connu un fort rebond (CAC Mid&Small DR +6,56%, Euro Stoxx Small DR +6,58%). Les valeurs qui avaient beaucoup baissé au dernier trimestre 2018 ont pour la plupart fortement progressé en janvier.

La prévision de croissance des bénéfices par actions de l’Euro Stoxx Small pour l’année 2019 est actuellement de plus de 12%. Cette anticipation sera probablement révisée à la baisse mais cela laisse tout de même un potentiel d’appréciation pour les prochains mois, sachant que le marché se traite actuellement sur un PE 2019e de 14.97x soit un niveau attractif à la moyenne historique. Après l’accélération du début d’année, il n’est pas impossible que le marché connaisse une certaine respiration, qui offrira des nouvelles opportunités.

Une fois de plus, il faudra être vigilant et très sélectif car l’environnement macro-économique international reste lié à l’issue des discussions entre la Chine et les Etats-Unis : Quadrator privilégie actuellement les sociétés disposant d’une bonne visibilité sur les prochains trimestres (Orpéa, Worldline,…) et nous restons prudents sur certains secteurs comme l’automobile ou l’évolution du marché chinois sera déterminant pour le niveau de croissance de la production mondiale (et dépendra du niveau d’incitations fiscales mis en place dans les prochains mois).

 

H24 : Quelles opportunités détectez-vous sur le segment ?

Marion Casal et Olivier de Royère : Si le segment des small&midcaps a bien rebondi depuis le début de l’année, certains titres n’ont pas encore profité pleinement de ce mouvement, les investisseurs attendant la publication de leurs résultats annuels. Beaucoup de valeurs industrielles sont évidemment liées au cycle économique mais d’autres sont positionnées sur des marchés sous-jacents résilients à l’instar d’Huhtamaki qui profite de la croissance de la restauration à emporter et de la transition de l’emballage plastique vers le papier. Cette valeur devrait bénéficier de la croissance des coûts des matières premières depuis octobre.

Le segment du retail a subi l’année dernière l’impact du climat particulièrement doux en Europe et accentué en France par les manifestations des gilets jaunes lors de la « Shopping Season ». Les valeurs de consommation telles que Maisons du Monde ou encore SMCP (Sandro / Maje / Claudie Pierlot) pourraient bénéficier en 2019 d’un environnement plus porteur pour la consommation (baisse du coût du pétrole, mesures en faveur du pouvoir d’achat).

La santé reste un thème d’investissement qui apporte de la croissance visible que nous aimons de manière structurelle. Sartorius Stedim Biotech reste une des plus belles histoires de croissance de la cote européenne. Nous apprécions Recordati pour sa diversification alors que le groupe entame une nouvelle phase de son développement accompagné par CVC qui va lui permettre d’accélérer sa croissance externe.

En synthèse, les 5 thématiques que nous privilégions dans Quadrator (Allongement de la durée de vie et bien-être, Efficacité énergétique, Evolution de la consommation, Digitalisation, Industrie 4.0) nous semblent porteuses de croissance à long terme et ont un impact sociétal et environnemental positif.

 

Contact